AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Sam 7 Avr - 18:03

Citation :
❘▶
I can't get away and you will never leave me
Addicted to the game, it's time to make it easy
I can't get enough, so I have to do the right thing
And give you back 'cause I’m done stealin'.

Lucie n'avait plus beaucoup de temps pour elle ces derniers temps. Effectivement, la jeune femme venait tout juste de commencer son internat à l'hôpital, avec une année d'avance. Etant petite, elle avait pu sauter une classe, étant bien trop en avance par rapport aux autres. A l'époque, elle l'avait mal vécu, car elle avait perdu tous ses amis et s'était retrouvée avec des personnes plus âgées qu'elle. Mais au final, elle en était heureuse, et elle avait réussi à faire avec. Aujourd'hui, elle était interne en chirurgie et heureuse de cela. Elle avait toujours voulu devenir médecin, et cette envie était devenu un réel projet lorsque sa mère avait trouvé la mort dans un accident de voiture. Sa mère, qui était elle-même chirurgien cardio-thoracique. Lucie, elle, voulait se spécialiser en pédiatrie, mais elle n'en était pas encore là. Pour sa première année, elle devrait toucher à tout, et cela ne lui déplaisait pas, contrairement à certains de ses camarades qui voulaient toujours aller dans la même branche, celle qu'ils aimaient. La jeune interne s'était fait quelques amis à l'hôpital, et c'était bien ce dont elle avait besoin en ce moment. Elle ne parlait plus à sa soeur depuis bien longtemps, mais elles avaient été les meilleures amies autrefois. Et parfois, ça lui arrivait de lui manquer, mais jamais elle ne referait l'erreur de lui faire confiance. Et récemment, elle avait perdu Sully. Son meilleur ami, aussi l'homme qu'elle aimait. Il sortait avec sa soeur après tout ce qu'elle lui avait fait, et elle n'arrivait pas à avaler la pilule. Pas de meilleure amie, ni de meilleur ami. Lucie n'avait que quelques connaissances auxquelles se raccrocher, des amis à qui elle ne pouvait pas tout confier, pas tous ses moindres secrets. Elle se sentait seule, mais heureusement, cette nouvelle année promettait d'être riche avec son nouveau travail. Et d'ailleurs, cela avait rempli ses fonctions. Depuis quelques mois qu'elle avait commencé, elle n'avait guère eu le temps de penser à ses problèmes personnels. Elle se consacrait seulement à son travail, foncer la tête la première dedans. Elle s'attachait aussi beaucoup trop à ses patients malheureusement, mais elle ne pouvait pas faire autrement. On lui avait demandé d'arranger ça, mais elle était comme ça, ça faisait partie de sa personnalité, et tant pis si ça ne plaisait pas. Aujourd'hui, elle avait décidé de passer à l'hôpital, bien que ce fut son jour de congé. Elle avait opéré une petite fille la veille, et voulait garder un oeil sur elle, même si elle n'était pas censée le faire. Elle gardait sa tenue de ville dans l'hôpital, et se baladait dans les couloirs, demandant des nouvelles aux infirmières, allant rendre visite à la petite fille de temps en temps. Alors qu'elle marchait dans les couloirs du hall d'entrée, elle vit Sully à l'accueil. Qu'est-ce qu'il fichait ici ? En le voyant, elle voulut faire demi-tour, mais son regard l'avait déjà attrapée. Elle soupira et avança droit vers lui, bien déterminée à passer à ses côtés sans lui adresser un seul mot. Seulement, il se posta devant elle, lui bloquant le passage. Elle essaya de passer, en vain. « Sully, arrête tes conneries et laisse-moi passer. »

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Sam 7 Avr - 18:30

Sully avait décidé de venir parler à Lucie après tout ce temps. Sully ne supportait plus cette situation être obligée de choisir entre sa meilleure amie et sa copine. Il se disait que si leur amitié était si importante, forte que cela Lucie finirait par accepter la situation et lui pardonner.Sully savait que s'il devait chercher Lucie c'était bien à l'hôpital puisque depuis qu'elle a commencé son internat elle ne le quitte pratiquement plus. Il se mit donc en chemin même si dieu sait combien il déteste les hôpitaux cela lui rappelle le jour de la mort de sa sœur lorsqu'il a appris son accident de voiture et qu'on lui a laissé prendre la décision entre maintenir sa sœur en vie alors qu'il n'y avait aucune chance de survie ou la débrancher. Rien que le fait de mettre un pied dedans lui rappelait ce douloureux moment, mais il essayait de passer outre pour Lucie. Elle a été la seule présente pour lui, celle qui a réussi à le remettre sur pied alors s'il vient dans cet hôpital c'est forcément pour elle et personne d'autre. C'est une belle preuve d'amitié même si Lucie risque de ne pas le prendre comme ça. C'est après avoir cherché pendant dix minutes Lucie qu'il l'apercue afin. Alors qu'elle comptait l'ignorer Sully sauta sur l'occasion et se mit devant elle afin de l'empêcher de passer. « Sully, arrête tes conneries et laisse-moi passer. » Lui ordonna Lucie comme si Sully allait l'écouter. Visiblement soit elle était naïve soit elle était désespérée pour croire qu'il allait la laisser filer. Sully en avait marre du silence radio de la jeune femme il avait besoin de lui parler après tout elle était toujours sa meilleure amie même si elle pensait le contraire. « Tu ne peux pas passer le reste de ta vie à m'éviter. Il faut qu'on parle. » Lui répondit Sully. La connaissant elle allait sûrement rétorqué qu'elle pouvait toujours essayer, mais il était bien trop déterminé pour la laisser faire. Après tout elle commençait vraiment à lui manquer même s'il était trop fier pour l'avouer. Trainer avec elle, parler, la taquiner cela lui manquait de plus en plus. Il ne voulait pas que sa relation avec sa sœur gâche leur amitié même si c'était peut-être déjà trop tard. « Je sais que tu es furieuse que je sorte avec ta sœur à cause de votre histoire, mais cela ne me concerne pas.  » Continua Sully. Il avait raison et Lucie le savait. Ce n'était pas son rôle de se mêler de leur histoire. Sully comprenait pourquoi elle en voulait à sa sœur depuis des années, mais il ne pouvait pas la repousser simplement pour cette raison. « Tu sais que je suis toujours de ton côté Lucie, mais je peux pas la juger sur quelque chose qu'elle t'a fait. Avec moi elle a toujours été correcte. » Fini par lui dire Sully. Il le pensait vraiment. Il était du côté de Lucie, mais cela ne l'empêchait pas de sortir avec sa sœur. Il savait que ce qu'elle avait fait était mal, mais ce que Lucie refusait de voir c'est qu'elle avait des remords. Sully ne voulait pas perdre Lucie à cause de ça c'est pour cela qu'il ne voulait pas s'en mêler. « Tu pourrais pas passer outre ce détail ? » Lui demanda Sully. Il faisait référence au fait qu'il sorte avec la sœur de Lucie. Ce n'était pas comme si Sully était déjà amoureux etc .. Sa relation commençait à peine tout ce qu'il savait c'est qu'il appréciait sa sœur. Contrairement à Lucie elle n'avait pas peur de dire ce qu'elle pense, ce qu'elle ressent. C'est sûrement pour ça qu'il a été attiré par elle. Sully se doutait que Lucie n'allait pas lui pardonner aussi facilement, mais il se disait aussi qu'avec le temps elle allait s'en remettre. Après tout Sully était persuadé que Lucie ne le voyait qu'en ami. Pas une seconde il n'imaginait que ses sentiments pour Lucie puisse être réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Dim 8 Avr - 17:59

Lucie ignorait Sully pour la simple et bonne raison qu'elle se sentait trahie. Il sortait avec sa soeur, la femme qui lui avait fait le plus de mal. Comment pouvait-il croire qu'elle allait oublier ça, lui pardonner et ne plus y penser. Elle avait beau ne pas dire ce qu'elle ressentait, elle n'était pas du genre non plus à dire le contraire. Si elle ne se sentait pas à l'aise dans cette situation, elle n'allait pas le prétendre. Elle le fusilla du regard, essayant une nouvelle fois de le contrer. « Bien sûr que je peux le faire, j'en suis absolument capable. » Les dernières semaines l'avaient prouvé. Elle-même s'étonnait d'y être arrivé, elle souffrait du manque de son meilleur ami, mais elle souffrait encore plus par ce qu'il faisait. Elle se sentait trahie, mais également blessée au plus profond d'elle-même. Mais qui pouvait-elle blâmer, elle ou lui ? Elle était celle qui n'avouait pas ses sentiments, elle était celle qui faisait comme s'il était un ami et rien de plus. Elle ne pouvait pas l'empêcher de voir d'autres femmes. Elle avait toujours été jalouse de ses conquêtes, mais là ça dépassait la simple jalousie. C'était sa soeur, une soeur qui avait couché avec son petit copain de l'époque et qui maintenant lui piquait son meilleur ami ! Réalisant qu'elle ne pourrait définitivement rien faire pour le faire partir, elle croisa les bras sur sa poitrine, évitant son regard mais attendant une quelconque explication. Elle n'allait certainement pas ouvrir la bouche ; c'était lui qui était venu la voir, c'était lui qui devait parler. Alors qu'il prit la parole, la jeune femme écouta ses mots avec une attention toute particulière, mais cela ne fit qu'augmenter sa colère. Après sa dernière phrase, elle ouvrit la bouche sur le point de répliquer, mais un rapide coup d'oeil autour d'elle lui indiqua que tout le monde les regardait. Une scène de ménage en plein milieu de l'hôpital. Elle n'avait pas besoin que sa vie privée soit étalée ici. Elle s'empara alors furieusement de la main du jeune homme et le fit traverser le couloir avec elle pour aller l'enfermer dans la première pièce qu'elle croisa, qui se trouva être une très petite salle de consultation. Elle ferma la porte à clé et se retourna vers Sully en soupirant. « Tu fais chier, Sully. Tu crois que je t'ignore par plaisir ? Merde, met-toi à ma place deux secondes. » Depuis cette fameuse histoire avec sa soeur, Lucie avait du mal à faire confiance aux hommes, et elle n'avait d'ailleurs jamais connu d'histoire sérieuse. Elle s'était toujours interdit de retomber amoureuse, mais évidemment elle devait se rendre à l'évidence, elle était folle de Sully. Mais elle avait bien trop de fierté pour se l'avouer. De plus, elle s'était promis que plus jamais elle ne se ferait mener par le bout du nez par les hommes, ce pourquoi elle réagissait si violemment à la situation. « Tu sais ce qu'elle m'a fait, tu étais là et tu m'as soutenue. Tu sais à quel point je la déteste, et j'accepte pas de te voir avec elle. Tu ne devrais pas l'être, et ça ne montre pas du tout que tu es de mon côté. » Cette histoire la mettait dans un tel état qu'elle en avait les larmes aux yeux, bien qu'elle refusait de les laisser couler. « Elle m'a pris mon premier amour, et maintenant elle m'enlève mon meilleur ami... » ajouta-t-elle d'une voix faible.

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Dim 8 Avr - 19:00

Sully ne supportait pas de voir Lucie dans cet état là. Il culpabilisait presque de la faire souffrir après tout ce n'était pas son but loin de là. Tout ce qu'avait fait Sully c'est commencer à fréquenter quelqu'un puisqu'il s'était enfin fait à l'idée que Lucie ne ressentait pas la même chose que lui. Sully en avait eu assez d'attendre après elle puisqu'elle ne montrait aucun signe de sentiment. Il s'était donc dit qu'elle se ficherait qu'il sorte avec elle ou une autre. « Elle t'a trahie, elle t'a blessé. Je ne cautionne en aucun cas ce qu'elle t'a fait seulement cette histoire c'est votre histoire. Je n'ai pas le droit de m'en mêler cela ne serait pas juste ni pour elle ni pour toi. » Commença par lui dire Sully. Après tout sa sœur a trahis Lucie, mais elle n'a jamais rien fait à Sully. Il ne peut pas se mêler d'une querelle comme cela ce n'est pas son rôle. Lucie l'accusait de tant de choses alors que tout ce qu'il faisait c'est essayer d'oublier Lucie même si avouons le elle était toujours dans sa tête et dans son cœur sinon il ne serait pas revenu la voir. « Il ne t'est pas venu à l'idée qu'elle puisse changer ou que tu puisses lui manquer ? » D'une certaine façon, Sully espérait que Lucie trouve la force de pardonner sa sœur. Ce qu'elle avait fait n'était pas bien, mais cela faisait si longtemps. Sully avait passé beaucoup de temps avec Hazelle pour savoir qu'elle regrettait son geste et que Lucie lui manquait même si elle était trop fière pour le lui dire. Cependant, Sully restait sur ses gardes avec Hazelle pour la simple et bonne raison c'est qu'en tant que témoin de ce qu'elle a fait à sa sœur il n'a pas envie de devenir le dindon de la farce. Il se protège aussi d'ailleurs ce n'est pas comme si elle était déjà la femme de sa vie, leur relation. « Elle m'a pris mon premier amour, et maintenant elle m'enlève mon meilleur ami... » Lucie venait d'une certaine manière de donner raison à Sully même si elle ne le voulait pas. Sa sœur a fait une erreur en couchant avec son petit ami, mais elle a tout fait pour se faire pardonner il arrive un moment ou il faut abandonner. Elle prend la liaison de Sully avec sa sœur comme une trahison alors que cela n'en est pas une. Comme Lucie venait de le dire Sully n'est que son meilleur ami ce n'est pas comme si elle en était amoureuse du moins c'est ce qu'il croyait. Ce n'était pas un vol ou quelque chose dans le genre. Sully comprenait qu'elle soit en colère, mais pas qu'elle ressente de la trahison après tout si elle aimait vraiment Sully elle lui aurait dit avant. « Tu vois c'est ça la différence elle t'a pris l'homme que tu aimais ce qui est une trahison, mais je ne suis que ton meilleur ami tu te rappelles ? Ce qui veut dire que je n'appartenais à personne. » Lui rétorqua Sully. Il voulait qu'elle comprenne qu'elle ne pouvait pas lui en vouloir après tout il avait le droit de sortir avec qu'il voulait. Sully avait été célibataire ce n'est pas comme s'il était sorti avec Lucie et qu'il l'avait quitté pour sa sœur. Il y avait une grande différence et c'est ce qui voulait lui faire comprendre. Lucie n'avait pas saisi sa chance maintenant elle avait le choix entre assumer ou alors essayer de changer les choses en ouvrant son cœur. « Tu me reproches quelque chose dont je ne connais même pas la finalité. C'est vrai qu'on sort ensemble depuis quelques temps, mais rien ne me dit que ça va marcher, que ça ne va pas marcher. » Fini par lui dire Sully. Il voulait l'apaiser et lui faire comprendre qu'elle n'avait pas besoin de paniquer il ne prévoyait pas d'épouser Hazelle bien au contraire. Il vivait juste sa vie sans se poser trop de questions. Si Lucie n'était pas d'accord elle n'avait qu'à le dire, mais en expliquant la véritable raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Dim 8 Avr - 21:03

Lucie était mise à la même hauteur que sa soeur, ce qu'elle trouvait tout simplement atroce. Elle la détestait, elle la haïssait, et jamais elle ne se sentirait capable de la pardonner. « Pas juste pour elle ? Tu t'entends parler ? Tu me connais depuis des années, et elle depuis quoi, quelques mois ? Tu peux pas nous mettre à égalité, ça c'est pas juste pour moi ! » Elle était sa meilleure amie, merde. Même si elle ne lui avouait pas ses sentiments, même si elle prétendait ne rien ressortir, elle n'était tout de même pas une fille comme les autres. Elle était censée être la plus importante de sa vie, en quelques sortes. Elle haussa les épaules indifféremment à sa question. « Hazelle est incapable de ressentir quoi que ce soit, c'est une garce manipulatrice, et tu te mets le doigt dans l'oeil si tu penses qu'elle est sincère avec toi. » Il voulait qu'elle dise ce qu'elle pense, c'est ce qu'elle faisait. Elle n'avait pas confiance en sa soeur, et elle ne pouvait s'empêcher de penser que ceci n'était pas qu'une simple coïncidence. Mais si elle mettait ses sentiments de côté, elle avait aussi peur pour Sully lui-même. Malgré sa jalousie incessante, elle voulait le voir heureux plus que n'importe quoi, même si cela signifiait qu'elle en avait le coeur brisé. Or, elle ne pensait pas une seconde qu'Hazelle voulait son bien comme elle le voulait. Il finirait par avoir le coeur brisé s'il restait avec elle, et elle ne voulait pas que ça arrive. Elle hocha la tête, prenant en compte ses paroles. « Très bien. Donc notre amitié n'est pas si importante que ça, je ne suis qu'une fille comme une autre, c'est ça ? T'es libre de partir si je compte aussi peu. » Pour illustrer ses propos, elle ouvrit la porte de la salle comme une invitation à sortir. Sauf qu'au lieu de passer, Sully se contenta de refermer la porte. Leurs visages proches, les yeux dans les yeux, Lucie attendait une quelconque parole, mais il restait silencieux. « Je m'inquiète pour toi, d'accord ? Je la connais, et elle finira par te faire souffrir. Tu ne veux pas m'écouter, c'est ton problème, mais je veux pas rester à tes côtés. C'est ta connerie, pas la mienne. » Trop de fierté pour avouer ses sentiments, encore une fois. Elle se sentait prête à abandonner, elle n'avait qu'une envie, c'était l'embrasser. Mais elle ne ferait que se rendre ridicule, alors elle se retenait et souffrait intérieurement...

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Dim 8 Avr - 21:36

« Je vois a tes yeux il est impossible qu'une femme puisse réellement tenir à moi .. » Lui dit Sully en lâchant un petit souffle. Elle pensait réellement que parce qu'elle ne tenait pas à Sully comme on tient à un homme alors les autres femmes ne pourraient pas le faire. Lucie a peut-être trop de fierté pour avouer que la femme qui aura le cœur de Sully aura de la chance, mais ce n'est pas le cas de sa sœur. Au contraire elle essaye toujours de se montrer gentille, honnête avec lui. Elle ne cache pas ses sentiments. Sully voyait clair dans son jeu elle pensait que si elle se montrait presque méchante, provocatrice alors il repartirait comme il est venu sans continuer à essayer de lui parler. Sully était plus malin que ça de plus il n'avait pas fait tout ce chemin-là pour repartir aussi vite. Lucie ne pouvait pas le rayer de sa vie si facilement comme elle avait rayé sa sœur. Sully était plus tenace. « Arrête de dire ce que je n'ai pas dis. Tu comptes bien plus que n'importe qui et tu le sais bien. » Commença par lui dire Sully. Il l'aimait pas quand elle réagissait comme ça. Elle ne pensait pas ce qu'elle disait puisqu'elle savait pertinemment que Sully ferait tout pour ses beaux yeux et pas parce qu'il l'a voulait dans son lit sinon il n'aurait pas été ami avec elle depuis si longtemps. Si Lucie voulait entendre qu'il l'a préfère à sa sœur elle n'avait qu'à demander il le lui dirait, mais il lui demanderait aussi pourquoi cela la blesse autant. Lucie avait beau détester sa sœur ce n'était pas la seule raison. « Si je me fichais de toi tu crois que je serais revenu ici hein ? » Lui demanda Sully. Il faisait clairement référence à la mort de sa sœur puisque c'était la dernière fois qu'il était venu à l'hôpital. Depuis il n'avait jamais trouvé la force de revenir même si parfois il allait très mal. Ce qu'il voulait lui faire comprendre c'est qu'il tenait à elle sinon jamais il n'aurait fait le premier pas. Lucie pense sûrement qu'il se fiche d'elle, mais c'est faux. Être dans cet hôpital est plus que douloureux pour lui cela le ramène un an en arrière comme si tout ses efforts n'avaient servis à rien pourtant, il prenait le risque pour elle. Sully aurait aimé qu'elle mesure ses paroles pour une fois. Ce que venait de dire Lucie le touchait. C'était déjà un pas en avant, mais peut-être pas suffisant. Sully aurait aimé qu'elle mette sa fierté de côté pour lui ouvrir son cœur seulement cela ne serait pas encore aujourd'hui qu'elle aurait le cran de le faire. « Je t'ai regardé sortir avec des hommes qui n'étaient pas pour toi sachant pertinemment que ça ne marcherait pas. Est-ce que je t'ai mise à distance pour autant ? Jamais c'est ce qu'on appelle être un ami. » Commença par lui dire Sully. Il voulait lui faire comprendre que si elle tenait vraiment à lui alors elle le laisserait faire et elle serait là pour lui comme il a été là pour elle. Ce n'est pas seulement le fait que ça soit sa sœur qui le dérange, Sully le sait bien c'est pour cela qu'il se décida à lui demander : « Et si tu me disais la véritable raison pour laquelle cela te rend folle que je sorte avec ta sœur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Lun 9 Avr - 17:39

Lucie regarda Sully un moment, regrettant presque ses paroles, ce qui n'était pourtant pas dans son habitude. Elle n'avait jamais voulu le blesser, elle essayait tout simplement de se protéger, elle. Elle ne voulait pas lui faire de mal dans le processus. « Je tiens à toi, moi. » dit-elle soudainement d'une voix plus douce. Lorsqu'il releva le regard sur elle, ce fut à son tour de baisser le sien. Sully et Lucie n'avaient jamais eu de problème à se dire à quel point ils tenaient l'un à l'autre, à se faire des câlins, ou toutes autres marques d'affection. Seulement, depuis qu'il sortait avec Hazelle, Lucie lui en voulait, et elle avait également réalisé qu'elle était amoureuse de lui. Et depuis, c'était bien plus dur de lui dire qu'elle l'aimait, même en simple ami, car elle savait que derrière elle le disait avec beaucoup plus de signification. Depuis le drame avec Hazelle, la jeune femme n'avait jamais avoué son amour à un homme, elle préférait garder tout pour elle. Ce qui la consumait de l'intérieur. Elle fut tenter de lui reprocher une nouvelle fois sa relation, et de lui dire que s'il tenait réellement à elle, il ne devrait pas être avec Hazelle. Mais sa prochaine remarque la déstabilisa quelque peu. Sa soeur. Lucie avait été tellement aveuglé par sa colère qu'elle n'avait pas pensé une seule seconde à ce que Sully pouvait ressentir de revenir dans cet hôpital. D'un geste automatique, comme si les tensions entre eux n'existaient pas, la jeune femme vint poser sa main sur sa joue. « Sully, je... Je suis désolée. » Son ton faisait bien la distinction entre la part où Sully souffrait à cause de la perte de sa soeur, pour laquelle elle s'excusait, et la part où elle lui en voulait, pour laquelle elle n'était pas prête à émettre une quelconque excuse. Elle aurait voulu le prendre dans ses bras, lui dire que tout s'arrangerait, mais elle ne le pensait pas. Ce n'était pas une raison qui allait faire qu'elle oubliait tout ce qui s'était passé ces derniers mois. Elle retira alors sa main, se reculant légèrement du jeune homme. « Arrête, ne me reproche pas d'être une meilleure amie jalouse. Jusqu'à preuve du contraire, je n'ai jamais rien fait contre tes différentes copines. Hazelle est la première à qui je m'oppose, et pour des raisons plus que valables. » Il ne pouvait pas nier qu'elle n'avait jamais rien fait pour gâcher ses précédentes relations. Elle n'avait jamais aimé ses conquêtes, mais elle n'avait jamais rien fait ou dit pour le montrer, bien que Sully devait forcément s'en douter, la connaissant par coeur. Elle haussa les sourcils à sa prochaine question. « De quoi tu parles ? C'est la fille que je déteste le plus au monde, y a rien de plus à dire. » dit-elle d'un ton parfaitement innocent. Mais sa voix l'avait trahie, et le regard de Sully indiquait clairement qu'il ne la croyait pas une seconde. Elle soupira et passa à côté de Sully pour aller s'asseoir sur le lit destiné à recevoir les patients lors des consultations. « Je sais pas si c'est parce que c'est elle, mais... Je me rend compte que tu ne seras pas toujours là pour moi, que je ne serais pas toujours la plus importante pour toi. Tu rencontreras la femme de ta vie, l'autre femme de ta vie. Je ne serais plus la seule femme dans ton univers, et je ne le supporte pas... » Ce n'était pas clair comme de l'eau de roche, elle ne lui avouait pas son amour avec des mots concrets. Mais c'était le plus sincère qu'elle avait fait depuis des semaines...

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Lun 9 Avr - 17:56

Lorsque Lucie lui dit qu'elle tenait à lui Sully sentit le stresse redescendre doucement. Ce n'était pas tout les jours qu'elle se montrait aussi honnête. Il ne savait toujours pas si elle tenait à lui en simple ami ou si c'était plus. Peut importe Sully ne voulait pas gâcher se moment en se posant trop de questions. Il voulait simplement profiter de l'instant précis d'ailleurs il n'avait qu'une envie la prendre dans ses bras, mais il n'osait pas. Rancunier Sully lui en voulait toujours de la remarque qu'elle avait fait puisqu'il avait tout de même fait un énorme effort pour venir la voir. C'était plus qu'une preuve d'amitié. Lucie décida de le surprendre en faisant un pas vers lui pour s'excuser. Elle avait presque oubliée que c'était ici que Sully avait connu la pire épreuve de toute sa vie c'est-à-dire la mort de sa sœur. Elle devait vraiment s'en vouloir pour se rapprocher de lui et posa sa main sur sa joue. On pouvait lire dans le regard de Sully une certaine émotion. Le fait d'y repenser lui brisait le cœur parce que même après si longtemps c'était toujours aussi difficile. Réaliser qu'on a perdu la personne la plus importante et qu'on ne l'a reverra jamais ce n'est pas évident. Certains jours Sully se réveille en oubliant même que sa sœur est morte et lorsqu'il réalise c'est encore pire. Revenir ici n'était donc pas une bonne idée, mais pour Lucie il l'avait fait. C'était un geste très important dont il espérait que Lucie prenne conscience. Décidément Lucie n'était pas prête à avouer qu'elle avait peur de le perdre. Si un jour Sully tombe amoureux cela voudrait dire qu'entre eux il n'y aurait aucun avenir. « Je pense que tu es jalouse pas simplement parce que c'est ta sœur. Tu es jalouse parce que tu t'imagines que je pourrais réellement tomber amoureux d'elle et que cette relation pourrait avoir un avenir contrairement à mes relations précédentes. » Sully était en train d'analyser ce que Lucie pensait et non pas en train de dire qu'il s'imaginait tomber amoureux d'Hazelle parce que c'était bien trop tôt pour le savoir. Il préférait ne pas se prendre la tête avec ses choses-là et vivre l'instant présent pour changer. Avec Lucie il avait trop réfléchis, attendu maintenant il ne voulait pas refaire cette erreur. « Bon sang quand vas-tu réaliser que c'était toi que je voulais et personne d'autre. » Lui dit Sully avant de se rendre compte de ce qu'il venait de lui dire. Il baissa les yeux comme si c'était un réflexe. La réponse de Lucie l'avait tellement énervé qu'il avait été obligé de sortir ce qu'il avait sur le cœur pour une fois. A ses yeux. Lucie n'avait pas le droit de se plaindre de perdre la place de femme de sa vie puisque c'était en partie sa faute. Depuis qu'ils se connaissent Sully a toujours essayé d'avoir plus que de l'amitié avec Lucie, mais elle l'a toujours repoussé gentiment sans qu'il ne comprenne pourquoi. Sully a juste fini par se faire à l'idée que ses sentiments n'étaient pas réciproques. Il ne pouvait pas attendre jusqu'à la fin de sa vie quelqu'un qui n'était pas amoureuse de lui. Quant à Lucie elle ne pouvait pas non plus s'attendre à ce qu'il mette sa vie entre parenthèse parce qu'elle a peur d'ouvrir son cœur. « Eh merde .. » Lâcha Sully. Il ne voulait pas lui dire ses sentiments parce qu'il était persuadé qu'elle ne l'aimait pas comme il l'aimait alors il s'était juste éloigné. Sully venait de se rendre compte qu'il devenait le méchant de l'histoire. Il sortait avec la sœur de Lucie pourtant, il n'avait pas pu s'empêcher de lui avouer que depuis toujours il est amoureux d'elle. Elle est la seule avec laquelle il avait eu envie de se poser, de devenir sérieux. Pour elle il aurait décroché la lune, mais rien ne s'est passé comme prévu. Maintenant Sully se sent comme un idiot puisqu'il sent que Lucie va essayer de fuir ou lui avouer que ce n'est pas réciproque ce qui va sûrement lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Lun 9 Avr - 21:25

Les mots de Sully eurent l'effet d'un poignard un plein coeur. Elle n'interprétait pas ses paroles de la bonne façon, mais que pouvait-elle en savoir ? Elle s'imaginait que ses paroles voulaient tout simplement dire qu'il était possible que sa relation avec Hazelle avait un avenir. Elle n'aurait pas aimé cela avec aucune des filles avec lesquelles il était sorti. Mais avec sa soeur, c'était encore pire. Elle voulait rester la femme la plus importante aux yeux de Sully, et ne voulait surtout pas qu'Hazelle le devienne à sa place. Elle se rendait compte que ne jamais se dévoiler pouvait protéger un coeur brisé, mais aussi le déchirer encore plus. Elle était en train de regarder l'homme qu'elle aimait s'en aller loin de sa portée, et c'était entièrement sa faute. Si seulement elle était moins têtue, elle aurait peut-être ce qu'elle voulait. Mais elle préféra ne rien dire. Elle se contenta de regarder Sully d'un regard violent et froid, qui lui montrait à quel point elle le détestait à cet instant présent. Pourtant, elle décida d'être honnête, pour une fois. Pas totalement, elle ne lui avouait pas qu'elle était amoureuse de lui et continuait la thèse de la meilleure amie possessive, mais elle lui confiait quelque part une de ses craintes les plus profondes. Qu'il finisse par la laisser de côté pour une autre. Mais les propos de Sully qui suivirent eurent le don de la déstabiliser. Elle ne s'attendait pas à une chose pareille. Malgré toutes les fois où Sully avait essayé de faire le premier pas, elle ne s'était jamais rendue compte réellement de ses sentiments. Il faut dire qu'elle n'était pas la plus douée dans ce domaine. Mais il lui avouait en quelques sortes ce qu'elle avait toujours voulu lui dire, mais dont elle avait toujours eu peur. Elle avait peur que ce ne soit pas réciproque, de finir par avoir le coeur brisé. Pourtant, elle resta silencieuse, ce qui fait que Sully se faisait la mauvaise impression de ce qu'elle pouvait penser. Elle le regarda pendant quelques minutes sans rien dire, sentant qu'il regrettait ses propos, voyant bien qu'il se sentait comme un idiot. Elle lui attrapa alors la main pour l'inciter à la regarder, et elle plongea son regard chocolat dans les grands yeux bleus azurs du jeune homme, cherchant une réponse aux tonnes de questions qu'elle se posait. Elle réfléchissait à bien trop de choses, son coeur battait la chamade, et elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pourrait faire. Pourtant, dans un élan, elle se mit sur la pointe des pieds et ses lèvres vinrent délicatement se poser sur celles de Sully. Elle savoura ce baiser le temps qu'elle pourrait, sachant que cela ne pourrait pas durer. Elle se recula à contre-coeur, mais resta tout de même très proche de lui. « Ca n'a plus d'importance. Tu es avec Hazelle maintenant, c'est trop tard. Et je l'ai mérité. Mais je ne peux pas faire ce qu'elle m'a fait. »

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Lun 9 Avr - 22:28

Sully était incapable de la laisser continuer à parler parce qu'il savait qu'elle se voilait la face. Le problème ce n'était pas sa sœur, ni son couple c'était elle qui se mettait des barrières depuis si longtemps. Lucie s'interdisait le bonheur et au passage elle risquait de perdre l'homme qu'elle aimait. La situation était différente qu'avec son ex puisqu'elle avait l'opportunité de prendre le contrôle, mais elle préférait rester en retrait ce qui rendait Sully fou. « Lucie arrête un peu tu crois que tu parles à qui ? » Lui demanda Sully. Il l'aimait pas ce qu'elle était en train de lui dire tout simplement parce qu'elle lui mentait et qu'elle se mentait à elle-même. C'était trop facile de mettre la faute sur Sully en insinuant qu'il sort avec sa sœur donc il gâche la possibilité d'un avenir entre eux parce que ce n'est pas le cas. Lucie a eu tout son temps pour être avec lui, mais elle n'a jamais osé et c'est maintenant qu'elle le voit avec une autre qu'elle se réveille. Sully aimerait qu'elle prenne ses responsabilités comme une adulte même si cela devait la faire souffrir. « C'est moi Sully ton meilleur ami à qui tu dis tout alors ne commence pas à me mentir. » Commença par lui dire Sully. Elle n'était pas en train de parler à quelqu'un qu'elle connaissait peu là elle se tenait devant lui. Sully connaissait tout d'elle que ce soit ses qualités, ses défauts, ses secret. Lucie n'avait pas le droit de faire semblant devant lui ce n'était pas juste. D'autant plus que Sully l'a attendu pendant si longtemps il pense mérité un peu d’honnêteté de sa part. « Tu dis que cela n'a plus d'importance, que tu ne peux pas faire ça à ta sœur, mais ce sont des mensonges. Ce que tu ne peux pas c'est être honnête et ouvrir ton cœur. » Continua Sully. Il ignorait la façon dont elle allait le prendre, mais peut importe il n'avait plus rien à perdre. Ce qu'il voulait c'est qu'elle lui ouvre enfin son cœur qu'elle accepte le fait qu'elle ne le voit plus en tant qu'ami. Lucie a besoin de dire la vérité parce que ça la ronge de l'intérieur et cela se voit comme le nez au milieu de la figure. Il ne peut pas continuer à la regarder ainsi. Si Lucie continue à nier l'évidence elle va se réveiller un matin pleine de regrets et ça serait trop tard. Pourquoi prend-elle le risque de perdre Sully alors que la vérité lui permettrait d'être enfant heureuse ? Sully tentait le tout pour le tout. « Je sais que tu as souffert dans le passé, mais je ne suis pas lui Lucie. » Fini par lui dire Sully. Il voulait qu'elle ouvre les yeux et qu'elle réalise que ce qu'il disait avait un sens. Depuis qu'ils se connaissent Sully avait toujours été un ami fidèle même lorsqu'elle n'était pas forcément tendre avec lui. Il est resté peut importe ce qu'elle disait, ce qu'elle faisait. Il l'a même écouté de parler de ses copains alors que cela le tuait de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Jeu 12 Avr - 12:11

Sully avait le don de la rendre folle dans des moments pareils. Autant elle adorait ça lorsqu'ils étaient en phase l'un avec l'autre, autant à ce moment-là elle ne le supportait pas. Si elle s'était éloignée de lui, c'était parce qu'elle lui en voulait de sortir avec sa soeur mais également parce qu'être dans les alentours lui faisait trop mal. Elle voulait le toucher, l'embrasser dès qu'elle le voyait, mais elle ne le pouvait pas parce qu'il ne lui appartenait pas. Et encore moins depuis qu'il était en couple ! Pourtant, il ressentait la même chose qu'elle, et elle s'en rendait compte aujourd'hui. Bien sûr, elle avait parfois senti qu'elle était un peu plus pour lui, mais elle s'était toujours dit que ce n'était que passager, et que ça devait arriver au bout d'un moment entre deux meilleurs amis du sexe opposé. Et pourtant, elle s'était trompée. Il l'aimait, et aujourd'hui elle devait faire face à cette nouvelle et à ses actions passées et présentes. Elle ne savait pas quoi faire, quoi dire. Alors elle le laissa parler. Lorsqu'il évoqua Alban, son premier amour qui l'avait trompée avec sa propre soeur, elle ressentit un léger pincement au coeur. La douleur sentimentale, elle s'en était remise. Mais ce n'était jamais agréable de repenser à cette période de sa vie, et aux deux personnes qui lui avaient brisé le coeur. Elle soupira. « Que veux-tu que je te dise, Sully ? » Avant qu'il n'eut le temps de répondre, elle enchaîna avec une voix à moitié triste, à moitié énervée. « Je t'aime, d'accord ? Et pas comme un simple meilleur ami, mais apparemment tu es au courant depuis bien longtemps, alors à quoi ça sert que je te le dise ? Aujourd'hui tu es avec Hazelle, et ne dis pas que ce n'est pas le problème, parce que ça l'est. J'ai eu peur de t'avouer ce que je ressentais, maintenant c'est fait, et alors quoi ? A ce que je sais, tu ne vas pas sortir de cet hôpital et aller lui dire que c'est fini. » Evidemment que non, il n'allait pas rompre avec Hazelle dans la minute sous prétexte que mademoiselle décidait d'ouvrir son coeur sous la pression. « Alors laisse tomber. » soupira-t-elle en se relevant, et en allant vers la porte. Mais Sully lui bloqua le passage, encore une fois. « Je dois retourner travailler. Cette conversation n'a ni queue ni tête. » Au fond d'elle, elle espérait qu'il l'en empêche, qu'il lui dise qu'il l'aime et qu'il l'embrasse. Mais elle le savait bien, elle ne le méritait pas et elle n'aurait pas son dénouement heureux. Si ce n'était pas lui qui refusait, c'est elle qui se mettrait des bâtons dans les roues. Elle était très douée pour ça.

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Jeu 12 Avr - 23:18

Lorsqu'elle lui avoua enfin qu'elle aimait Sully cru que son cœur allait exploser. Il avait espéré depuis si longtemps qu'elle prononce ces mots et maintenant qu'elle le faisait c'est comme si c'était trop tard. D'ailleurs elle venait de tout gâcher en prétextant sa relation avec sa sœur comme pour s'enfuir ce que Sully ne supportait pas. « Attends ! » Lui dit Sully en l'a rattrapant. C'est vrai il n'avait qu'une envie la prendre pour l'embrasser, mais il ne pouvait pas pour le moment. Pas parce qu'il sortait avec Hazelle, mais parce qu'il avait encore quelques trucs sur le cœur. Lucie ne pouvait pas espérer sortir une telle bombe et s'en sortir aussi facilement. Sully voulait savoir pourquoi elle n'avait rien dit, pourquoi elle lui avait laissé entendre que rien ne se passerait ente eux si finalement elle éprouvait la même chose. C'est un sentiment de gâchis que ressentait Sully et il détestait cela parce que c'était censé être le plus beau jour de sa vie parce qu'elle lui a ouvert son cœur. Sully espérait naïvement que ses explications allait tout changer et qu'entre eux quelque chose est possible. « Je n'étais pas au courant, je pensais que ce n'était pas réciproque. Simplement quand j'ai vu tes réactions je me suis dis que peut-être j'avais une chance. » Commença par lui dire Sully. Il ne mentait pas pendant tout ce temps il pensait que Lucie n'était pas intéressée par lui parce que justement elle le connaissait trop pour l'aimer. Cela lui avait fait drôlement mal, mais il avait fini par l'accepter malgré tout. C'était difficile, mais Sully s'était dit qu'il ne pouvait pas continuer à courir après une chimère. C'est d'ailleurs ce qui l'énervait le plus qu'ils aient gaspillé ce temps, peut-être leur chance d'être heureux et ensemble. Si Sully l'avait poussé dans ses retranchements c'est parce qu'il avait eu une intuition et qu'il ne pouvait pas continuer à fuir c'était beaucoup trop dure. « Tu ne peux pas dire que c'est trop tard juste parce que je sors avec Hazelle ce n'est pas juste. Tu avais tout le temps de me faire part de tes sentiments et tu n'as rien dis. » Continua Sully. Il n'avait pas tort elle utilisait sa sœur comme prétextait, comme un obstacle au fait qu'ils puissent devenir plus qu'amis. Si ce n'était pas sa sœur le problème cela aurait été autre chose parce que Lucie cherchait une excuse pour ne pas ouvrir son cœur. Elle n'avait pas été prête à saisir la chance d'être heureuse avec Sully et s'il n'avait pas été aussi honnête elle ne l'aurait sans doute pas dit non plus. Lucie préférait croire que quelque chose d'extérieur l'empêchait d'être heureuse au lieu de comprendre que c'était elle le problème. L'amour n'a pas de limite, quand tu aimes vraiment quelqu'un peut importe ce qu'il y a autour rien ne peut t'empêcher d'être avec la personne. Si Lucie s'offrait le droit de s'ouvrir alors elle verrait comme Sully voit que leur amour est peu-être plus fort que tout. « Pourquoi tu n'as rien dis ? Je ne t'attendais que ça .. » Fini par lui dire Sully avant de baisser les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Rhodes
LOVING YOU IS SUICIDE.
Lucie Rhodes

☇ messages : 216
☇ arrivé(e) le : 14/03/2012
☇ âge : 25
☇ pseudo : lovebirds, romane.
☇ célébrité : nina dobrev.
☇ crédits : © avatar: myself, gif: vampirediaries-gifs @tumblr.
☇ multinicks : mason ainsworth.

UNTIL WE BLEED
☇ âge: vingt-quatre ans.
☇ métier: interne en chirurgie.
☇ amis, amours et emmerdes:

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Ven 13 Avr - 13:01

Lorsque Sully lui demandait d'attendre, le coeur de Lucie fit un bond. Elle avait espéré qu'il la retienne, qu'ils ne s'arrêtent pas là. Mais quand elle releva les yeux sur lui, elle vit qu'elle n'était pas encore débarrassée. Qu'est-ce qu'il voulait, à la fin ? Elle lui avait dit qu'elle l'aimait, ça aurait dû lui suffire ! Rester dans cette pièce et continuer à parler ne lui ferait que plus de mal, parce qu'elle était persuadée que les choses finiraient mal. Si ce n'était pas pour lui dire qu'il l'aimait aussi ni pour l'embrasser, alors elle ne voulait pas rester là. Pourtant, il semblait qu'elle n'avait pas le choix. Mais il avait raison. Elle avait eu des années pour lui avouer ses sentiments. Elle cherchait une excuse pour tout, et ça valait à tout, pas seulement à sa relation avec Sully. Il la connaissait par coeur, et c'était rassurant. Mais pour l'instant, c'était plus handicapant qu'autre chose, car elle ne pouvait pas prétendre quelque chose sans qu'il ne sache si c'était la vérité ou non. Consciente que Sully ne la laisserait pas partir avant d'avoir eu ce qu'il voulait, elle alla se rasseoir sur le lit et garda les yeux baissés sur le sol, décidant d'être honnête. Après tout, que pouvait-elle perdre ? « Tu as raison, je n'ai jamais rien dit. Mais je n'étais pas sûre de t'aimer. Evidemment, tu es mon meilleur ami. Mais je me suis toujours dis que ce n'était rien de plus, que si je pouvais douter, c'était normal mais que ça ne voulait rien dire. On est très proches, on l'a toujours été, alors je me suis dis que c'était normal. » Elle commençait à lui ouvrir son coeur, à lui dire ce qui la tracassait. S'il ne la comprenait pas, s'il lui reprochait encore son manque de confiance, elle le prendrait sûrement très mal. « C'est quand tu m'as annoncé que tu sortais avec Hazelle que j'ai enfin compris. J'étais jalouse, pas seulement parce que c'était ma soeur, mais parce que je te voulais pour moi toute seule. » Elle soupira, prenant enfin son courage à deux mains afin de relever le regard vers le jeune homme, qui l'écoutait. « Et après, je n'ai plus osé te dire les choses. Parce que j'avais peur que ça gâche notre amitié. Tu es mon meilleur ami, et si je te perd, je n'ai plus personne. Alors je me suis dis qu'il était préférable de souffrir en silence et de toujours t'avoir à mes côtés, plutôt que de ruiner ce qu'il y avait entre nous... » avoua-t-elle d'une petite voix, n'ayant pas l'habitude d'ouvrir autant son coeur, même avec Sully, son meilleur ami.

_________________
❝ Hide and seek, trains and sewing machines, all those years they were here first. Oily marks appear on walls where pleasure moments hung before. The takeover, the sweeping insensitivity of this still life. ❞ lyrics w/ imogen heap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Carmichael

Sully Carmichael

☇ messages : 57
☇ arrivé(e) le : 06/04/2012
☇ pseudo : Lovee
☇ célébrité : Ian Somerhalder
☇ crédits : Soon

MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   Ven 13 Avr - 17:10

« Tu as réalisé que tu étais amoureuse de moi et que c'est avec moi que tu voulais être ou tu me voulais juste parce qu'une autre me voulait ? » Lui demanda Sully franchement. Ce n'était peut-être pas très gentil de lui poser une question pareille, mais elle lui trottait dans la tête. Après tout elle avouait elle-même qu'elle n'avait pas réalisé qu'elle était amoureuse de lui avant de le voir avec Hazelle, sa question était donc légitime. Sully ne voulait pas risquer de faire du mal à Hazelle si finalement Lucie le voulait simplement parce qu'une autre le voulait et que lorsqu'il sera à nouveau seul elle changera d'avis. En réalité, ce que veut vraiment Sully c'est que Lucie lui dise qu'elle l'aime de tout son cœur et qu'elle aimerait être avec lui. Cela serait comme un rêve qui se réalise, mais Sully ne voulait pas trop se faire d'espoirs juste au cas ou. « Donc tu préférais vraiment souffrir en silence plutôt que de prendre le risque d'être heureuse ? » Lui demanda Sully. Il ne comprenait pas du tout le raisonnement de la jeune femme. Elle était prête à laisser la chance de sa vie passer juste pour ne pas prendre un autre risque celui de souffrir. Lucie a déjà été amoureuse elle sait que c'est un risque, mais que c'est un bon risque. Même si Lucie a eu le cœur brisé elle a quand même aimé de tout son cœur et cela vaut le coup. D'après Sully mieux vaut regretter d'avoir tenté sa chance plutôt de ne pas l'avoir fait, car on se débarrasse des et si et des incertitudes. « Je suis désolé, mais je ne suis pas d'accord. Tu n'as pas le droit de prendre cette décision pour nous deux après tout c'est aussi de mon avenir dont on parle. » Commença par lui dire Sully. Il était très sérieux il en avait assez qu'elle décide quoi faire de sa vie alors qu'il avait son mot à dire. Si Lucie aimait vraiment Sully elle devrait essayer ou au moins lui demander s'il en a pas envie. Elle n'a pas le droit de se dire que ce n'est pas une bonne idée comme si Sully devait rester à l'écart. Lui aussi à le droit d'émettre un jugement surtout que Lucie serait sûrement surprise de sa décision. Pendant si longtemps Sully avait imaginé son avenir avec Lucie puis il avait fini par abandonner. C'est pour cela qu'il se demandait le degré de sincérité de Lucie afin de se donner ou non le droit d'espérer à nouveau. « Et si j'ai envie de ce prendre ce risque ? » Fini par lui demander Sully.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE MESS WE'VE MADE THIS FAR. (R)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau jeu de cartes TdF, fan-made...
» Messe de Consécration
» [RP] L'armée selon Vaxilart
» Messe sur les vertus et les pêchés
» [Fan-Made] BIONICLE New World : les fans écriront la nouvelle saga (annulé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BACK IN TIME :: BAKERSFIELD, CA. :: downtown bakersfield. :: Jacksons Hospital-
Sauter vers: